Notice: Uninitialized string offset: 0 in /var/www/pna.agrosolutions.de/htdocs/plugins/mobile/mjpro/remotedb.php on line 204 Rôles du N et du K dans la nutrition des plantes

HOME CARACTÉRISTIQUES ET AVANTAGES Rôles du N et du K dans la nutrition des plantes
Rôles du N et du K dans la nutrition des plantes PDF Imprimer E-mail

Principaux rôles de l’azote (N) dans les plantes

L’azote est une composante majeure de toutes les protéines (y compris toutes les enzymes), des acides aminés, des acides nucléiques et de la chlorophylle. L’azote est continuellement puisé du sol et converti d’une forme minérale en une forme organique. Les sources inorganiques les plus importantes impliquées dans cette conversion sont NO3-, NH2 and NH4+. Les valeurs typiques de l’azote contenu dans les plantes sont de 3 à 5  % de leur matière sèche.


Symptômes de déséquilibre dus à la carence en azote dans les plantes

Les symptômes de carence en azote se traduisent par des plantes présentant les caractéristiques suivantes :

  • Réduction du taux de croissance.
  • Réduction de la taille des plantes, des fleurs et des fruits.
  • Chlorose (jaunissement général de la plante commençant dans ses parties les plus anciennes).


Principaux rôles du potassium (K) dans les plantes

Le cation de potassium n’a pas d’effet structurel, mais il est le cation le plus commun dans les processus biochimiques de la plante. Les rôles essentiels du potassium se rapportent à la synthèse des protéines, au processus photosynthétique et au transport des sucres des feuilles aux fruits ainsi que dans la production et l’accumulation d’huiles. Un bon approvisionnement en potassium doit donc soutenir les fonctions des feuilles tout au long de la croissance des fruits et contribuer à l’effet positif du K sur le rendement et à une forte teneur en solides solubles (plus de sucres) dans les fruits au moment de la récolte. Par exemple dans la tomate, environ 60 à 66  % du K absorbé par la plante se trouvent dans les fruits. L’action du potassium sur la synthèse des protéines augmente la conversion du nitrate absorbé dans les protéines, ce qui contribue à l’amélioration de l’efficacité de l’engrais N apporté (SQM, 2006). Les valeurs typiques du potassium contenu dans les plantes sont de 3 à 4  % de leur matière sèche.


Le cation de potassium est impliqué dans le maintien du potentiel osmotique de la plante (turgescence cellulaire), l’une des conséquences de ceci se trouvant dans la régulation de l’ouverture et la fermeture des stomates, qui permettent aux plantes d’échanger du gaz et de l’eau avec l’atmosphère. Cela permet aux plantes de conserver un statut hydrique adéquat dans des conditions de stress telles qu’en présence de salinité ou d’une pénurie d’eau. En effet, les cultures à forte teneur en potassium indiquent généralement une meilleure efficacité d’utilisation de l’eau, à savoir qu’elles consomment relativement moins d’eau que celles déficitaires en K pour produire la même quantité de biomasse. En outre, le potassium est impliqué dans les processus de maturation des fruits tels que la synthèse du pigment de lycopène qui est responsable de la couleur rouge des fruits, comme les tomates. Le potassium favorise également une acidité élevée, ce qui est essentiel pour une bonne saveur des fruits (SQM, 2006).


4_3-version1_fr.jpg

Image 1. Le K intensifie le transport et le stockage de ce qui est assimilé depuis la feuille vers le fruit.
(Cliquez sur la figure pour agrandir, Cliquez ici pour ouvrir et imprimer la figure)



Résumé des principaux rôles du potassium dans la plante :

  • Favorise la production de protéines (conversion plus rapide de N inorganique en protéines).
  • Favorise la photosynthèse (plus d’assimilation du CO2 qui résultera en une production de sucre plus intense).
  • Intensifie le transport et le stockage de ce qui est assimilé (depuis la feuille vers le fruit) (image 1).
  • Prolonge et intensifie la période d’assimilation (ce qui entraîne une hausse de la qualité des fruits).
  • Améliore l’efficacité des engrais azotés.
  • Améliore l’efficacité d’utilisation de l’eau (moins d’eau nécessaire par kg de biomasse végétale).
  • Régule l’ouverture et la fermeture des stomates (cellules de garde).
  • Est responsable de la synthèse de lycopène (pigment de couleur rouge dans les fruits).


Symptômes de carence en potassium dans les plantes

  • Tige et feuilles
    • Les jeunes plantes ont des feuilles vert foncé, de petites tiges et des entre-nœuds courts.
    • Nécrose du bord des feuilles les plus anciennes, les feuilles se recourbent vers le haut.
    • Des taches nécrotiques internervaires sur les feuilles les plus anciennes.
    • Taille de la plante et surface foliaire réduites.
  • Fruits et organes de stockage
    • Les fruits chutent facilement au cours de la maturation.
    • Maturation s’accompagnant de taches.
    • Les fruits sont insipides, manquant d’acidité.
    • Zones vertes et jaunes fusionnant dans une couleur rouge sur la surface de la tomate.
    • Maturation inégale.
    • Taches « vitreuses ».
    • Réduction du nombre de fruits par grappe.
    • Proportion réduite de nouaison.
    • Réduction du poids moyen par fruit.
    • Organes de stockage (par ex. des tubercules de pomme de terre) à faible teneur en matière sèche.


Références :

SQM, 2006. SQM Crop Kit Tomato.


 

^ Revenir en haut   

Four sprays of 8 kg potassium nitrate per hectare resulted in maximum seed cotton yield. Lire la suite...
Potassium nitrate outperformed potassium acetate in growth parameters of broad beans, grown under salinity stress. Lire la suite...